1. Accueil
  2.  » 
  3. Genève
  4.  » 
  5. Actualité genevoise
  6.  » 
  7. Communiqués de presse
  8.  » Arrestation et coups aux Pâquis

Arrestation et coups aux Pâquis

Communiqués de presse

 

Cherchant à maîtriser une personne qui opposait de la résistance lors son arrestation, deux policiers lui ont assénés plusieurs coups violents provoquant un saignement du nez. Après l’avoir menotté, alors qu’il se trouvait déjà à terre, l’un d’entre eux l’a ensuite frappé à la tête d’un violent coup de pied.

Ce comportement est indigne d’un état de droit et d’une nation où siège la commission des droits de l’Homme des Nations Unies. Cet acte scandaleux n’est pas isolé comme en témoigne le nombre croissant de personnes victimes de brutalités policières qui s’adressent à nous afin de trouver un avocat et porter plainte. Les violences policières ont d’ailleurs également été dénoncées par le rapport de l’ECRI sur la Suisse au niveau européen.

Entre les personnes qui cherchent un avocat afin de porter plainte contre la police, ceux qui nous rapportent leur témoignage mais n’osent pas emprunter la voie juridique par peur de représailles ou celles qui, comme une de nos membres, sont directement intimidées par la police elle-même, le nombre de cas constatés semble prendre l’ascenseur. Notre association s’inquiète de cette dangereuse dérive qui cible particulièrement les gens de couleurs et les jeunes.

Notre association s’insurge contre de tels procédés et demande que Madame Spoerri, Conseillère d’Etat en charge du Département de Justice, Police et Sécurité ouvre une enquête concernant les faits rapportés lundi. De tels actes doivent être condamnés et leurs auteurs punis. Le respect des lois par le public passe par le respect de celles-ci par ceux qui veillent à leur application.