1. Accueil
  2.  » 
  3. Genève
  4.  » 
  5. Actualité genevoise
  6.  » 
  7. Evénements
  8.  » COMMUNIQUÉ DE PRESSE AU SUJET DE LA GRÈVE DE LA FAIM d’ALI LMRABET

COMMUNIQUÉ DE PRESSE AU SUJET DE LA GRÈVE DE LA FAIM d’ALI LMRABET

Evénements

Par cette grève de la faim, dont la durée atteindra un mois (24 juin-25 juillet 2015), Ali Lmrabet

proteste contre la privation de ses droits de citoyen marocain. En effet, le pouvoir autocratique de

Rabat, lui refuse de manière arbitraire non seulement une attestation de résidence ou le

renouvellement de son passeport, mais aussi toutes les autorisations lui permettant de relancer ses

journaux et d’exercer librement son métier de journaliste au Maroc.

Ayant été condamné arbitrairement en 2005 à une peine de prison ferme et à l’interdiction d’écrire

pendant 10 ans dans la presse du Maroc, au terme de cette condamnation (avril 2015) unique au

monde, Ali a décidé de mener un combat sans répit pour « remettre sa plume dans la plaie ».     

Durant la 29e session du Conseil des Droits de l’Homme à Genève, où à partir du 23 juin il a

participé comme invité,  il a dénoncé clairement le recours des autorités marocaines à cette

pratique inadmissible de lui refuser ses documents officiels pour masquer leur volonté de ne pas le

laisser relancer ses journaux; il ne restait à Ali que l’alternative dramatique de la grève de la faim.

À ce jour, des autorités de Genève ont protesté auprès du Roi du Maroc lui même ; elles ont avisé le

Conseil Fédéral sur le sort inacceptable d’Ali, saisi l’Ambassadeur de la mission Permanente du

Royaume du Maroc auprès de l’ONU à Genève, mais en vain.

Une campagne de presse internationale a relayé ces protestations qui sont également celles de

milliers de citoyens de par le monde. Le pouvoir marocain reste droit dans ses bottes et persiste

dans le déni des droits du journaliste Ali Lmrabet

Par notre rassemblement du 25 juillet et notre grève de la faim symbolique avec Ali, nous espérons

faire entendre raison au pouvoir marocain et le contraindre dans les meilleurs délais à délivrer à Ali

Lmrabet, père de deux enfants, toutes ses pièces d’identité, lui permettant de rejoindre son pays et

d’éviter une issue fatale suite à sa grève de la faim.

Nous vous remercions de votre solidarité et vous attendons aussi nombreux que possible ce 25 juillet 2015 à Genève.

 

Pour le comité d’organisation

Prof. Ahmed Benani

Tel : 00 41 7 86 76 38 45

Email : benani48@gmail.com

Genève, le 17 juillet 2015.