1. Accueil
  2.  » 
  3. Genève
  4.  » 
  5. Actualité genevoise
  6.  » 
  7. Evénements
  8.  » Manifestation samedi 14h pour une politique d’asile plus humaine

Manifestation samedi 14h pour une politique d’asile plus humaine

Evénements

Mesdames, Messieurs, Cher-e-s ami-e-s,

Une manifestation aura lieu samedi prochain 18 avril, départ à 14h sur la place Neuve, pour exiger une politique d’asile plus humaine. Il est crucial que nous y soyons nombreuses et nombreux!
Après le rendez-vous sur la place Neuve, un cortège se déplacera jusqu’à la place de la Navigation où se tiendront prises de parole, concerts, stands de nourriture. (Pour toute question relative à l’organisation, s’adresser à sansretour@riseup.net).

Aujourd’hui plus que jamais c’est ensemble que nous devons réaffirmer:

– Les demandeurs d’asile doivent bénéficier d’un accueil digne et de meilleures conditions d’hébergement. L’usage d’abris souterrains prévus pour les temps de guerre et les catastrophes ne doit pas se banaliser comme une option acceptable pour héberger des demandeurs d’asile pendant de longs mois. Par ailleurs les conditions de vie dans certains foyers d’hébergement même « en surface » sont aussi alarmantes et doivent être améliorées.

– Notre Genève est la capitale des droits humains, pas celles de la détention administrative et de l’expulsion des personnes migrantes. Le chantier de la Brenaz II avance rapidement, il n’est toutefois pas trop tard pour que les autorités renoncent à faire de cet établissement un méga-centre de détention administrative, et pour qu’elles prennent position contre l’usage de cellules familiales. Pour rappel: www.mageneve.ch

– La Suisse applique mécaniquement l’accord de Dublin et renvoie des personnes vulnérables vers des pays où les infrastructures d’accueil sont gravement défaillantes. Ces renvois doivent cesser et la clause de souveraineté prévue par l’accord doit être appliquée plus largement.

– L’exclusion de l’aide sociale pour les demandeurs d’asile déboutés, qui a débouché sur les régimes d’aide d’urgence, n’a pas prouvé son efficacité à susciter davantage de retours volontaires, comme cela a été initialement vendu au peuple. Pourtant, l’aide d’urgence déshumanise, isole et prive de toute perspective d’avenir une population entière. Cela doit changer!

– De manière générale, la xénophobie progresse et nous devons nous mobiliser ensemble pour y faire face. De nouvelles révisions législatives sont en cours, et entre autres projets toxiques l’application prévue par le Conseil fédéral de l’article constitutionnel issu de la votation du 9 février 2014 engendrera une détérioration sévère des droits des personnes migrantes. De plus, désormais engagée à toute vitesse sur la pente savonneuse du populisme, l’UDC, par le lancement d’une nouvelle initiative, s’attaque désormais au droit international et à la protection que celui-ci représente pour les Suisses et les étrangers en terme de garantie des droits fondamentaux. La menace est réelle, historique, et doit déboucher sur une mobilisation sans précédent.

Pour toutes ces raisons, et bien d’autres encore, nous vous invitons à venir nombreuses et nombreux samedi prochain.

Avec nos meilleures salutations,

Pour le comité de la Coordination Stopexclusion:
Aldo Brina, président